Van Gogh – The Immersive Experience

Réalisé par Logane Lambert et Imane El Oueriaghli

 

La Bourse de Bruxelles est un bâtiment né en 1873 par l’architecte Léon Suys. Le palais servait à l’époque à l’économie de la ville. Il fonctionna si bien qu’il fut la deuxième puissance industrielle du monde, après l’Angleterre.  Avec le temps et l’évolution technologique, le système de la Bourse fut dépassé par les méthodes automatisées des ordinateurs. Aujourd’hui, le bâtiment a perdu son rôle et sa mission initiale. Il sert actuellement de lieu culturel comme on peut le voir avec l’exposition immersive de Van Gogh. Elle est destinée à un public large et familial. En effet tout amateur de Van Gogh ou des personnes souhaitant en apprendre plus sur le personnage sont concernés. L’exposition est adaptée pour tous les âges, du plus jeune au plus âgés.

Nous avons choisi cette exposition dans un premier temps, car le concept d’expérience 360° nous a beaucoup plu. En effet, l’expérience est nouvelle pour nous deux et l’envie de découvrir une nouvelle façon de se plonger dans l’univers de l’artiste nous a fait envie. Nous l’avons également choisi en lien avec notre projet d’année qui est la « culture augmentée » afin de nous apporter de nouvelles idées et de nouvelles ressources sur les technologies utilisées dans un lieu culturel.

De quoi s’agit-il?

L’exposition propose aux adeptes de Vincent Van Gogh une expérience plus immersive en étant plongé dans son univers et ses œuvres les plus emblématiques grâce à une projection en 360°. Elle fait également découvrir la vie et les secrets de cet artiste emblématique grâce à un spectacle de vidéos accompagnées de sons et lumières. Dans l’exposition se trouvaient beaucoup de contenus interactifs qui permettaient d’immerger le  visiteur dans les œuvres de Van Gogh, grâce aux projections de ses multiples tableaux. Six  salles étaient mises à disposition et dans chacune se trouvaient des activités différentes. La salle principale de l’exposition était très spacieuse et avec de grands murs et colonnes afin de laisser jouer les différentes projections sur ceux-ci. Cette salle était au cœur du bâtiment et tout autours se trouvait plusieurs autres petites pièces avec chacune d’elles un but différents.

Salle 1 : Après avoir passé l’accueil, nous entrions dans la première pièce avec deux grandes œuvres représentant la célébrité de l’artiste : « La chambre de Van Gogh » et « Tournesol ». Accompagnée d’une playlist de musique en fond qui rendait l’ambiance plus apaisante, la première salle annonce la couleur du reste de l’exposition.

Une reproduction de cette œuvre qui était sa chambre à Arles était recomposée en échelle réelle au fond de la salle,    les meubles étaient identiques à ceux du tableau et s’y trouvaient avec la même déformation.
Ce vase imposant se trouvait à l’entrée,  accroché contre le mur et dont les fleurs du bouquet étaient en projection contre le mur et s’animaient en les faisant disparaître et réapparaitre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Salle 2 : En traversant les rideaux pour aller dans la seconde salle, nous tombions dans une immense pièce entourée de projections des tableaux de Van Gogh. Au centre de la salle se trouvait des tapis et des coussins pour en rendre le visionnage des plus agréables. On vous invite à y prendre place pour se retrouver entouré d’œuvres de Van Gogh animées comme un spectacle de lumière. Les œuvres projetées tournaient tout autour de la salle et s’animaient en bougeant, tel un film en 360°.

Salle 3 : Dans une petite salle cachée par un rideau se trouvait un écran et des bancs, tel un mini cinéma. Il présentait plusieurs reportages sur Van Gogh. Les murs de cette pièce étaient également décorés d’une des œuvres du peintre intitulé « La nuit étoilée ». 

Salle 4 : À l’opposé de cette salle, se trouvait un atelier de coloriages et de dessins pour enfants. Des bancs et des sièges avec des crayons et du papier sur lequel était imprimé certaines œuvres de l’artiste étaient mis à disposition. Une fois la reproduction des œuvres effectuées par les enfants, les œuvres étaient projetées sur les murs qui entouraient la pièce.

Salle 5 : Dans la dernière salle de l’exposition trouvait une activité avec des casques de réalité virtuelle. Une fois le casque, on survole dans un monde en 3D, les différents endroits ayant inspirés les œuvres emblématiques de l’artiste. Cela dura une dizaine de minutes, mais c’était très enrichissant. Les vidéos étaient un parcours recréant parfaitement l’atmosphère et l’environnement de ses différentes œuvres. Comme fin de visite, c’est un bon récapitulatif.

Digital et technologies embarquées :

L’activité digitale principale que l’exposition offre sont les diapositives numériques diffusant les œuvres. Elles sont également accompagnées d’un jeu de lumière important qui crée l’ambiance idéale pour cette exposition. La musique et les sons présents sont également des éléments importants dans la composition de l’ambiance qui est relaxante et en parfaite adéquation avec les œuvres défilantes.

Des projecteurs sont utilisés pour afficher sur les murs du bâtiment les images et faire défiler les tableaux numériques de l’exposition, il y a également des baffles stéréo pour lancer la musique.

Des écrans sont utilisés pour transmettre des reportages parlant de l’artiste ou des tutoriels pour savoir comment dessiner comme Van Gogh, ainsi qu’un scanner dans lequel nous avions pu scanner les dessins et les transmettre sur les murs interactifs de la salle. Il y avait aussi des dispositions pour l’activité VR tel que les casques et les écouteurs pour s’enfermer dans l’univers de Van Gogh.

Aujourd’hui beaucoup d’expositions proposent du contenu interactif pour proposer aux visiteurs une visite plus immersive, comme la Schtroumpf expérience ou l’atelier des lumières à Paris.

Pour la première, il s’agit d’un circuit interactif où l’on peut se balader dans un décor à taille réelle du village des Schtroumpfs, ainsi on se sent petit tel un lutin bleu suivant une aventure « dont vous êtes le héros ». Dans ce scénario, l’exposition transmet un message sur le développement durable. Ils utilisent des hologrammes, des vidéos mapping, de la réalité virtuelle et encore pleins d’autres technologies. Comparée à Van Gogh, elle est bien plus interactive et destinée à un public plus familial.

La Schrumpf Experience

À Paris se trouve également l’atelier des lumières avec l’exposition de Gustav Klimt, qui comme celle de Van Gogh, projette les œuvres du peintre rendant la visite plus immersive. La grande différence est le lieu d’exposition qui  est un centre d’art numérique spécialement conçu dans le but de s’adapter à ce type d’exposition.  Alors qu’à la Bourse il y a beaucoup trop de relief pour y faire un endroit idéal pour un jeu de lumière. Heureusement, ils l’ont pris en compte et ont travaillés pour adapter ce spectacle à l’architecture, en jouant sur les colonnes du bâtiment par exemple.

L’atelier des lumières – Gustav Klimt

Malheureusement, certaines personnes ne sont pas encore prêtes à accepter la nouvelle occupation de la technologie dans nos vies et seraient donc peut-être réticents d’aller dans une exposition complètement numérique. Les grands amateurs d’art risquent d’être déçus en allant à une exposition sur Vincent Van Gogh sans y trouver aucune œuvre matérielle de l’artiste. Il faut en effet pouvoir faire la part des choses entre cette exposition qui se qualifie bien comme une expérience, donc un évènement éphémère à part entière et différent de l’exposition classique tandis qu’une exposition classique est bien la présentation de ses œuvres et dure également dans le temps.

L’exposition était très bien réalisée, mais nous laissait malgré tout un peu sur notre faim. Il n’y avait que peu de salle, desquelles on faisait vite le tour exceptée la grande salle centrale où la projection se faisait en boucle et on pouvait donc passer un bon bout de temps-là. Nous aurions aimés avoir plus de projections dans les salles secondaires qui étaient moins impressionnantes. Aussi, pour une expérience immersive, l’exposition joue très bien avec notre sens de la vue et de l’ouïe, mais elle aurait pu également jouer sur nos sens olfactifs et auditifs afin que l’expérience en soit d’autant plus gratifiante.

Qu’avons nous pensé de l’exposition et quels liens pouvons nous faire?

Cette exposition nous a tout d’abord ouverts les yeux sur la vie du peintre, voir sa façon de créer ses œuvres qui, à l’époque, n’étaient pas du tout pris au sérieux et aujourd’hui,  connue mondialement.  Nouscomprends également que ce type d’expérience joue plus sur les sens qu’une visite de musée classique, ce qui a eu, pour notre part, un impact beaucoup plus fort. Le fait d’être immergé dans une œuvre et dans la vie d’un artiste nous a donné beaucoup plus l’envie d’en apprendre plus sur son parcours artistique. L’émotion que l’on ressent grâce à la combinaison des vidéos et du son l’accompagnant est très forte quand on est immergé dedans. Nous avons pris du plaisir à découvrir ces multiples facettes.

Nous avions assistés à une exposition aux Halles de Schaerbeek appelée Vision, celle-ci avait une interactivité plus physique avec le public. En effet, à la différence de la Van Gogh expérience, il y avait des œuvres matérielles que nous avions pu toucher des œuvres étaient également à observer grâce à des lunettes 3D. L’une des pièces comportant ces œuvres ressemblait vaguement à celles de Van Gogh immersive car il s’agissait d’une petite pièce où défilaient en 3D des images et vidéos, également accompagnée de sons pour imposer l’ambiance.

Nous pouvons faire un lien entre cette exposition et plusieurs de nos cours. Tout d’abord avec le cours de scénarisation interactive car il y a clairement une écriture qui a dû être faite pour accorder tous les divers supports et éléments multimédias afin de proposer au visiteur une expérience adéquate et « magique ». En effet, on peut remarquer dans cette exposition que rien n’a été laissé au hasard, tant bien les types de projections disposées mais également les supports sur lesquels elles sont projetées.

Sources

https://www.smurfexperience.com/wp-content/uploads/2018/07/smurf-experience-village.jpg

https://www.atelier-lumieres.com/sites/lum/files/styles/partenaire_mav/public/_spi1461.jpg?itok=LQVBwszw

https://fr.wikipedia.org/wiki/Palais_de_la_Bourse_%28Bruxelles%29

https://www.bourse.be/insight/explorer/Histoire-du-Palais-de-la-Bourse

http://www.expovangogh.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *