Wesley Brutus et Adrian Rase : Living Tomorrow

Creative lab : Living Tomorrow

Membre du groupe : Wesley Brutus et Adrian Rase

 

Living tomorrow est une entreprise qui développe des nouvelles technologies dans le but d’améliorer la vie de tous les jours. Que ce soit un frigo interactif dans une maison ou des lampadaires automatisés dans la rue, leurs technologies ont pour but d’innover le quotidien. L’entreprise se trouve près de Bruxelles, à Vilvoorde.

Living tomorrow s’adresse principalement à des personnes s’intéressant et voulant s’investir dans le développement de nouvelles technologies utiles dans le quotidien. Des entreprises pourraient également s’intéresser à ce qu’il développe pour améliorer leur rentabilité (nous avons entendu parler de test de camions de marchandises piloté automatiquement par un ordinateur par exemple). Enfin Living Tomorrow veut aussi attirer l’attention d’institution public, comme avec le drone de secours, pour pouvoir proposer de réelles innovations au système déjà existant.

Notre visite :

Notre visite était en matinée, dans les locaux d’exposition de Living Tomorrow. Nous avons eu premièrement un speech d’un de nos guides, celui-ci était assisté d’un petit robot pour nous expliquer ce qu’était Living Tomorrow.

Ensuite nous avons été séparés en deux groupe et nous avons pu observer pendant une heure différentes technologies lors d’une visite guidée.  Nous avons pu voir plusieurs pièces d’une maison « interactive » comme une salle de bain ou le miroir donne plusieurs informations sur la personne qui se regarde dedans comme son poids, sa taille ou encore son rythme cardiaque. Nous avons également pu voir une cuisine, où le frigo était interactif : il pouvait montrer ce qu’il contenait sans devoir l’ouvrir et lorsqu’il manquait quelques choses dedans, on pouvait directement envoyer l’information dans une liste de course présente sur son smartphone. Le frigo pouvait également donner des recettes de cuisine en fonction des ingrédients qu’il contenait et envoyé cette recette sur un écran présent sur le plan de travail de la cuisine.

Nous avons pu voir également le premier prototype de drone de secours, qui permet en cas d’urgence d’avoir un soutien médical rapidement lors d’un accident. Nous avons pu voir également certain projet qui ont été testé comme des lampadaires qui s’éclairent automatiquement lorsqu’une voiture ou une personne approche.

Résultat de recherche d'images pour "living tomorrow"
Aperçu du plan de travail intéractif présent dans la cuisine.

Problématique et questionnement :

Lors de notre visite, à plusieurs reprises, la personne qui nous guidait à chercher à nous faire réfléchir sur ce que ces nouvelles technologies pouvaient apporter mais également les dangers qu’il pourrait avoir et si l’humain était prêt à faire entrer ces innovations dans sa vie quotidienne. Il a également essayé de nous faire comprendre qu’énormément de technologies existaient déjà et pourrait être en circulation mais qu’ils ne le font pas car il rencontre pas mal de problématiques non pas au niveau des technologies mais au niveau des gens qui en feraient l’usage.

Il nous a donné pour exemple ces lampadaires installés dans une rue en test. Ceux-ci étaient automatisés, c’est-à-dire qu’ils n’étaient pas allumés toute la nuit mais ne s’allumaient seulement lorsqu’il y avait du mouvement. Ces lampadaires permettraient une assez grosse économie d’énergie si elle est utilisée à grande échelle. Lors de leur test, certaines personnes se plaignaient qu’il n’y avait pas du tout de lumière dehors, alors que d’autres se plaignaient que la lumière s’allumait plusieurs fois dans la soirée (lorsque quelqu’un passait dans la rue) et que cette lumière les dérangeaient (alors qu’avant il y avait une lumière en permanence).

Notre guide nous a donné cet exemple pour illustrer le fait que, parfois, la technologie existe et est fonctionnelle mais que les gens qui pourrait en bénéficier ne sont pas prêts à changer certaines habitudes pour en profiter.

Il y avait donc une vraie volonté lors de notre visite à nous faire réfléchir sur la question : est ce que nous sommes prêts à recevoir telles ou telles technologies dans notre quotidien ? C’est un volet de la visite qui nous a particulièrement plu lors de cette matinée car il soulevait des problématiques intéressantes auquelles on ne pense pas toujours.

Interactivité :

Il y avait énormément d’interactivité étant donné que Living tomorrow est une entreprise cherchant à innover le quotidien de personne à travers les nouvelles technologies. En plus des objets exposés, comme le frigo interactif ou le drone de secours, il y avait plusieurs écrans interactifs (tactiles) qui permettait à notre guide de nous présenter des vidéos ou des cartes interactives.

Living Tomorrow et Belexpo :

On peut comparer Living Tomorrow avec Belexpo, car les deux utilisent les nouvelles technologies dans leurs expositions, mais différemment.

Dans Belexpo, les éléments interactifs sont au service de l’exposition mais ne font pas partie de l’exposition. Les tables interactives, les technologies présentes dans l’expo étaient là pour introduire aux visiteurs certains concepts et développer les problématiques du thème principale de l’exposition. Ces éléments étaient un outil au service de l’exposition.

A Living Tomorrow, l’interactivité n’était pas au service de l’exposition mais faisait pleinement partie de l’exposition, car ce sont les éléments interactifs qui nous étaient présentés, et les problématiques par rapport à ces éléments. La technologie n’était pas un outil d’exposition mais était l’élément clé de la présentation.

Lien avec nos cours :

On peut facilement faire un lien avec notre cours de plateforme collaborative, car dans celui-ci on nous demande d’imaginer une évolution, une innovation d’un objet du quotidien qu’on pourrait voir apparaitre d’ici 10 ans. Living Tomorrow développe des technologies pour améliorer le quotidien des, et on peut donc imaginer que cette entreprise pourrait ceux qui mettrait en place l’innovation qu’on aurait imaginé lors de notre cours de plateforme collaborative.

On peut également faire un lien avec notre cours de gestion de projet, étant donné que dans celui-ci, il est demandé à deux élèves, chaque semaine, de présenté une innovation technologique à la classe pour nous donner piste pour notre projet d’application fictive. Living Tomorrow est l’entreprise qui crée ces innovations technologique, et qui créera surement des innovations que l’on pourrait présenter dans quelques année dans le cours de gestion de projet de Mme Hérion.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *