Cuisine intelligente et 100% connectée

La cuisine intelligente va changer votre façon de faire les courses et de préparer des bons plats chez vous. Une cuisine équipée aux nouveaux moyens technologiques pour mieux satisfaire vos besoins et même de moins gaspiller. Allant du frigo connecté à la plaque à induction, tout y passe. Tout sera connecté via une application et à votre assistance vocale afin de faciliter le commandement de vos machines tels que le robot pâtissier, le mixeur, four, etc. La cuisine intelligente va vous permettre de moins prêter attention à vos cuissons, car quand le plat est cuit l’appareil s’éteint automatiquement. 

Origine de l’innovation

Beaucoup de produits ménagers ou de cuisines commencent à pousser très haut le niveau technologique. À commencer par le four, le frigo, etc.

Du coup, nous avions pensé à faire une cuisine totalement connectée au lieu de ne rester qu’avec quelques produits, comme le frigo relié à son smartphone. De mettre en place tous les types de produits qui se connectent via le smartphone ou relier à notre assistance vocale.   

Description 

Cette cuisine permet d’avoir tous ses appareils connectés via son smartphone afin de tout contrôler via un secteur. Mais également à l’aide d’une assistance vocale, nous pouvons faire afficher des recettes sur un écran plus rapidement. 

Le frigo connecté via notre smartphone va pouvoir nous indiquer de n’importe où ce que nous avons déjà dans notre frigo. Mais aussi, un avertissement des produits qui vont bientôt être périmé afin d’éviter le gaspillage inutile. Il sera composé d’un écran interactif pour nous indiquer la température, son contenu, etc. L’application qui gère tout cela peut informer à l’utilisateur quelles recettes il peut faire avec les produits dont la date de péremption est proche, si la personne ne sait pas ce qu’elle veut cuisiner. Une fiche recette complète sera envoyé et informe la personne avec le peu de choses chez elle, ce qu’elle peut faire afin d’éviter les achats compulsifs alimentaires. 

La plaque à induction intelligente va reconnaître le type de casserole ou poêle qui est posée et également grâce à des rayons x, de reconnaître quel aliment est à l’intérieur ou quel mixte si c’est un cassoulet par exemple. Il va pouvoir définir le temps de cuisson ou pendant la cuisson si c’est une viande lorsque celle-ci a atteint la cuisson bleu, saignant, à point ou bien cuit. Bien évidemment, il y aura toujours un geste humain de faire tourner la viande afin de garder une cuisson homogène.  Par exemple, une personne lance une cuisson bleue pour sa viande, et lorsqu’elle est suffisamment cuite, une alarme sonore va être déclenchée afin de faire comprendre à la personne qu’il faut retourner la viande. Ensuite dès qu’elle est cuite, la plaque va s’éteindre

automatiquement et laisser la viande se reposer.

Le four sera aussi équipé de la même technologie mais on pourra malgré tout, le lancer nous-même. Il sera

doté d’un écran tactile qui va nous proposer diverses propositions

d’actions sur ce qu’on va mettre au four avec des informations supplémentaires. Par exemple, si nous voulons faire cuire des choses en mode vapeur, le four va nous informer que nous devrions mettre un petit récipient contenant une dose d’eau. 

Tous ces appareils sont reliés au smartphone et à la  reconnaissance vocale, ce qui va permettre de générer du contrôle à distance. 

Le contexte 

Souvent nous sommes très occupés lorsque l’on doit cuisiner. La cuisine intelligente va permettre de nous aider. Le but principal est de ne quasiment

plus prêter attention aux cuissons et d’accorder plus de temps pour les accompagnements, la décoration ou autres types d’activités. Exemple que nous expliquons plus bas, mais imaginons une mère divorcée avec des

enfants, nous savons tous à quel point il est compliqué de gérer les enfants en même temps que de faire la cuisine.  

Même pour les restaurateurs, la cuisine intelligente est un atout qu’il serait idiot de négliger. Ça peut leur apporter un gain pour plus se préoccuper à l’assaisonnement, les accompagnements, les finitions ou le dressage. Cela va permettre de gagner en qualité sans enlever leur touche personnelle sur le plat qu’ils ont créé.

En quoi est-ce une nouvelle expérience ?

Equipée d’une cuisine intelligente va vous donner une nouvelle façon de gérer la cuisine et de gagner du temps. Dans un premier point, le contrôle de la cuisson automatique va donner la possibilité de se préoccuper aux accompagnements du plats ou autres. Cela offre la gestion de deux grosses tâches simultanément sans soucis, à savoir gérer les enfants et faire la cuisine. Et enfin ça va permettre d’éviter de faire des achats d’aliments compulsifs et de manger les restes ou des aliments qui sont bientôt à la date de péremption.

Bénéfices de l’innovation

Comme nous avons pu le répéter maintes fois, premièrement, le frigo connecté va lutter ou du moins de réduire en grande partie contre le gaspillage. Ensuite, l’effectuation de deux tâches simultanément sans aucune difficulté. Un contrôle total de sa cuisine à distance ou chez soi. 

Pour les plus frileux ?  

Rien ne va changer sur votre manière de cuisiner ou de s’amuser à créer de nouvelles recettes.  

« La technologie libère le cuisinier de certaines contraintes, assure Armand Arnal, à la tête du restaurant La Chassagnette, en Camargue. Elle lui permet de passer plus de temps sur les accompagnements, l’assaisonnement et les finitions. Mais, au fond, c’est toujours la personnalité du chef qui fait la personnalité du plat. ». Arnaud Arnal, un restaurateur, réponds merveilleusement bien à la question pour les plus frileux de la nouvelle technologie.

Point de vue de l’utilisateur

Une maman très occupée avec un petit enfant de 3 ans doit préparer son repas en même temps que de bien veiller sur l’enfant. Elle fait cuire des pâtes et donne comme indication de les cuire “al dente” afin de ne pas se préoccuper de la casserole pendant une dizaine minutes car grâce à la directive donné la plaque va s’éteindre quand les pâtes seront “al dente”.

Concernant le frigo, cela va permettre à la maman, lors de ses courses pour préparer à manger, à ses convives du soir de vérifier ce qu’elle a déjà dans son frigo et quel aliment, il faudra consommer le rapidement possible afin d’éviter le gaspillage. Elle pourra même être informée d’une éventuelle recette à faire si elle est à cours d’idée pour ses invités. 

Pour visualiser tous les points de vue, prenons l’exemple d’un restaurateur équipé d’une cuisine intelligente. Lors des grands afflux de personnes dans le restaurant, le restaurateur et ses employés vont être débordés et servir des assiettes avec un manque de travail ou des plats moins bien préparés. Cette cuisine va leur permettre de passer du coup plus de temps aux assaisonnements, aux accompagnements et le plus important, le dressage de l’assiette.

Questions éthiques et déontologiques 

La grande première question, c’est ,comme à son habitude quand la technologie rentre dans la vie humaine, quels sont les côtés négatifs. Alors que la cuisine intelligente ne va en aucun cas nuire à notre vie quotidienne, elle va nous la faciliter. La présence de prises de données sera bien là, vu que l’assistance vocale (du même type qu’Alexa) est équipée d’une intelligence artificielle. Elle va prendre nos données pour connaître nos habitudes de vie. Au début, lorsque nous nous réveillons, nous faisons appel à Alexa afin que la machine à café nous prépare notre tasse matinale. Au fur et à mesure du temps, plus besoin de faire appel à l’assistance vocale, elle va comprendre que tous les jours, vous vous levez à une certaine heure et que vous allez donc prendre votre café. Elle va donc finir par automatiquement le préparer chaue matin. Du coup, une nouvelle peur va être créée, la peur de ne plus avoir aucun contrôle sur notre cuisine si tout s’automatise. 

D’un autre point vue, celui de la santé, vous serez en permanence entouré d’ondes. Des ondes qui peuvent être nocives à la santé humaine si nous y sommes exposés trop longtemps, et qui pourraient causer des problèmes de fertilité, sommeil, etc .

Rapport du sondage 

Nous avons réalisé un sondage à l’aide de la plateforme “google forms”, que nous avons posté auprès de notre communauté Facebook et Twitter. Nous avons eu un total de 16 avis concernant le sujet. Sondage réalisé auprès des personnes entre 18 et plus de 40 ans, nous pouvons donc en conclure sur ce propos que plus de 68% ont l’envie d’opter pour une cuisine intelligente. Mais au niveau de la restauration, ils sont beaucoup plus méfiants vis-à-vis cela, étant 68% ne désirant pas investir dans une cuisine intelligente pour leur restaurant.

Une personne nous a répondu face à ce sujet qu’elle serait ouverte d’avoir une cuisine intelligente pour son restaurant , du fait de la rentabilité qu’elle pourrait générer, la cuisine étant son outil de travail. Dans son cas, il s’agit d’un plaisir avant tout. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *