Voiture autonome, une responsabilité écologique?

Est-ce que la voiture autonome est écologique ? Le sujet a le droit d’être approfondit. Les voitures sont électriques donc ne polluent pas à cause de la combustion du pétrole, mais les serveurs qui collectent les informations des véhicules ont besoin de beaucoup d’énergie. Des technologies très sophistiquées sont dans les voitures autonomes. Leur production nécessite des métaux rares. Pour faire une production en masse de ceux-ci
il faudra faire une production minière qui est l’une des plus polluante.

Production minière
Les voitures autonomes sont incorporées d’énormément de capteurs, caméras et autres objets technologiques. Certains de ces objets nécessites des métaux rares à leur construction. Si le marché de la voiture autonome augmente il y aura forcément une course à la production de métaux rares. La production minière est l’une des plus polluante.

DATA
Les voitures autonomes sont équipés de capteurs qui calculent énormément de données chaque secondes. Ces données sont stockées dans les Datacenter alors que leur stockage en France est déjà préoccupant.

« En France, les Datacenter consommaient déjà en 2015 plus d’électricité que la ville de Lyon. En 2017, ils ont consommé à eux seuls 3 % de l’électricité produite dans le monde, soit 40 % de plus qu’un pays comme le Royaume-Uni. » « Selon Brian Krzanich, PDG d’Intel, un véhicule autonome va générer et consommer, pour huit heures de conduite, environ 40 téraoctets de données, soit l’équivalent de 40 disques durs d’ordinateur. « En circulation, chacun de ces véhicules produira autant de données que 3.000 utilisateurs d’internet », précise-t-il. »

Changement des habitudes de conduite
On peut s’attendre à un changement de nos habitudes et une hausses des trajets en voiture. Effectivement nous pourrons rouler avec une voiture autonome en cas de fatigue ou d’ivresse. Des personnes voudront plus facilement habiter plus loin de leur lieu de travail s’en avoir à se préoccupé du trajet. Une simple course qu’on aurait l’habitude de faire à pied pourrait être plus rapide avec la voiture autonome.

« Des chercheurs de l’université de Leeds (Royaume-Uni) ont étudié, que au lieu de choisir le train ou le bus pour se déplacer, les personnes pourraient plus souvent opter pour la voiture, le véhicule sans conducteur permettant aux passagers de travailler ou de se relaxer pendant le voyage. Une augmentation de 5% à 60% de la consommation d’énergie serait dans ce cas à prévoir. »

« Aussi, un plus grand nombre de personnes pourraient désormais être sur les routes, puisque les personnes âgées et handicapées n’auraient plus de mal à conduire. Ceci augmenterait de 2 à 10% l’énergie consommée. »

« Si l’on ajoute la plausible augmentation des limites de vitesses parce que les
véhicules autonomes ont beaucoup moins de chances d’avoir un accident et
l’augmentation du nombre d’appareils de divertissements comme les écrans de télévisions installés dans les habitacles, la facture écologique est salée. »

La fluidification du trafic

Le Figaro a une vision plus optimiste de la voiture autonome sur l’écologie. Les
avancées ne sont pas parfaites mais peuvent faire énormément de bien au secteur du transport.

« L’assistance embouteillage permettra, de suivre la cadence du trafic en temps réel. Moteur, freins et direction réagiront automatiquement, et permettront de réduire la consommation du véhicule. Autant de technologies qui réduiront d’environ 50% la consommation énergétique du véhicule. »

 

Thomas Lammens

 

Suite du dossier : http://plateformecollaborative.emu.isfsc.be/2019/03/23/les-risques-de-piratage-dune-voiture-autonome/#more-1808

Sources :

Production minière
IZOARD, Celia. La voiture autonome ? Une catastrophe écologique [article en ligne]. Reporterre. 15 février 2019. [consulté le 28/03/2019]. Disponible à l’adresse :
https://reporterre.net/La-voiture-autonome-Une-catastrophe-ecologique

DATA
IZOARD, Celia. La voiture autonome ? Une catastrophe écologique [article en ligne]. Reporterre. 15 février 2019. [consulté le 28/03/2019]. Disponible à l’adresse :
https://reporterre.net/La-voiture-autonome-Une-catastrophe-ecologique

Changement des habitudes de conduite
L’Atelier BNP Paribas. En 2050, quel sera l’impact écologique de la voiture autonome ? [article en ligne]. L’Atelier BNP Paribas. Mars 2016. [consulté le 28/03/2019].
Disponible à l’adresse : https://atelier.bnpparibas/smart-city/article/2050-impactecologique-voiture-autonome

La fluidification du trafic
Volvo. Voiture autonome : une solution de développement durable [article en ligne]. Le Figaro. 9 juin 2016. [consulté le 28/03/2019]. Disponible à l’adresse : http://voitureautonome.lefigaro.fr/solution-developpement-durable/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *