Et demain ?

Le premier magasin a ouvert au grand public le 22 Janvier 2018. A l’heure d’écrire ces lignes, nous sommes le 26 mars 2019. Un peu plus d’un an et deux mois nous séparent de cette ouverture, et il n’y a à l’heure actuelle que dix magasins qui sont ouverts, et un nouveau magasin devrait ouvrir prochainement à San Francisco.

Autrement dit, tout est situé en Amérique pour le moment, même s’il existe un projet d’ouverture à Londres…

Comme le montre cette ligne du temps, Amazon Go n’en est en réalité qu’à son balbutiement.

Ligne du temps réalisée pour cet article.

Nous sommes en droit de nous demander comment le magasin se développera dans le futur, que ce soit en terme de zones d’implantation, comme de technologie.

Comment vont-ils répondre aux problématiques comme celles exposées plus haut ?
Nul doute que l’algorithme s’améliorera avec le temps et avec la pratique. Au plus de magasins ouvriront, au plus il sera à même d’apprendre sur le terrain, et d’être compétent concernant les conflits cités plus haut au fur et à mesure que les données afflueront.
En parlant de ces données, c’est source de litige en Europe. En effet, l’Europe est plutôt réticente à la récolte et l’utilisation des données personnelles et émet de plus en plus de critiques envers celles-ci.

Malgré cela, Amazon Go donne toujours l’impression d’avoir envie d’ouvrir des enseignes en Europe, au Royaume Uni tout du moins.
En vue des récents évènements autour du Brexit, le Royaume Uni pourrait sortir de l’Europe, échappant ainsi aux règles qui sont actuellement mises en place concernant la confidentialité des données. S’installer là-bas ne poserait alors aucun soucis à Amazon Go.

En revanche, pour le reste de l’Europe, Amazon Go aura un peu plus de mal. Celle-ci demandant de plus en plus de clarté concernant les données, et Amazon Go faisant partie des acteurs qui nagent dans le flou pour le moment, ce sera le siège de nombreuses négociations ou d’adaptations majeures.

En terme de globalité maintenant, Amazon Go risque de relancer la concurrence dans le domaine du commerce de proximité. De nouveaux investissements technologiques vont vraisemblablement être faits par les concurrents et leaders actuels de la grande distribution, et il n’est pas impossible qu’on voit débarquer d’autres innovations technologiques ou, en tout cas, des tentatives afin de contrecarrer la potentielle ultra dominance d’Amazon Go.

De grands noms de la distribution s’associent d’ailleurs avec qui ils peuvent dans ce sens là.Google et Walmart, Delhaize et Albert Heijn avec Bol.com, etc… La résistance s’organise et le reste de la grande distribution semble prête à en découdre, ne serait-ce que pour limiter les dégâts de l’attaque du géant orange.

Certains parlent de 3000 nouveaux magasins d’ici 2021. Difficile de dire s’ils exagèrent ou s’ils vont simplement en déployer énormément en peu de temps, mais le chiffre laisse place à l’imagination. Difficile de dire depuis combien de temps Amazon travaille sur sa technologie Just Walk Out, mais il ne serait pas impensable d’estimer cela à environ une dizaine d’années (ne serait-ce que depuis le premier moment où le concept a été envisagé sérieusement par Amazon). Cependant, la piqûre de rappel semble avoir fait effet, et l’univers commercial semble bien se diriger vers une facilitation technologique des achats, où le ton sera donné par des leaders hors Europe.

0
Nombres de magasins en prévisions

 

Et tel que sont les choses, il ne serait pas complètement étonnant, que de tels commerces rivaliseront d’inventivité pour rendre l’achat plus facile et “confortable”, engendrant peut-être un véritable tourisme du petit commerce, où l’on irait essayer les technologies les plus impressionnantes.

Que ce soit une démonstration de force, une quête de nouvelles parts de marché ou bien un simple test, Amazon nous montre qu’il ne se repose pas sur ses lauriers, et compte bien profiter activement de sa place dominante. Ce que cela nous réserve, peu pourraient en avoir une idée, mais ce qui est certain, c’est qu’il y a trop en jeu pour qu’un magasin de la sorte cesse de faire parler de lui.

Fichier 9
Ligne du temps réalisée pour cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *