Quel est le public cible de la voiture autonome?

Pour que la voiture autonome soit introduite sur le marché de l’automobile, il lui faut rencontrer un certain succès auprès de son public. Dans cet article nous allons nous pencher la question du public potentiel de la voiture autonome. Qui voudrait en acheter ? Pour quelle utilité ?

La voiture sur le marché qui a le plus de fonctionnalité autonomes est aujourd’hui l’Audi A8. Elle possède un assistant de stationnement, un capteur de véhicule, des caméras d’environnement, des modules d’assistances, un régulateur de vitesse ainsi qu’une reconnaissance des panneaux routiers.

Le véhicule est donc rempli de capteurs aidant à la conduite, cependant cela a un coût conséquent et son prix commence à plus de 98 000 euros, les équipements listés ci-dessus non inclus. Elle rentre donc dans la catégorie des berlines de luxe et seuls des personnes fortunées ayant les moyens de se payer des équipements gadget peuvent se le permettre.

Bien évidemment, un conducteur humain reste nécessaire à l’utilisation de ce véhicule ce qui relègue les équipements intelligents au rang d’accessoires. Ce que l’Audi A8 montre, c’est l’implémentation progressive des technologies d’autonomies au sein de nos véhicules actuels.

Cependant les riches particuliers ne sont pas le seul public de véhicules autonomes. Les entreprises et industriels sont peut-être les plus intéressés par cette technologie. Une forte demande est présente et des véhicules autonomes sont déjà en circulation dans des environnements industriels fermés, tels que des ports ou des mines.

L’offre est également présente, par exemple via Waymo, une filiale de google qui compte proposer des véhicules autonomes aux entreprises, comme par exemple des taxis autonomes. Cela pourra aussi représenter une vitrine morale pour de nombreuses entreprises.

En plus du secteur privé, le secteur public est également potentiellement intéressé telles des villes qui pourraient mettre en place leur propre système de taxis-robots ou de navettes.

Les gouvernements pourraient également investir dans des véhicules autonomes pour leurs membres afin d’en faire la promotion auprès de la population. La confiance que cela pourrait dégager permettrait d’augmenter la confiance des consommateur en cette technologie.

Les entreprises de taxis tels q’Uber sont également très intéressés par les voitures autonomes et Uber fait notamment des tests de taxi en conditions réelles. Mais aussi, les entreprises de location de voitures et de covoiturage pourraient se procurer des véhicules autonomes pour leurs clients.

Le secteur le premier en demande de véhicule autonome est probablement le milieu militaire. C’est en effet suite au « DARPA challenge », une course de véhicules autonomes créée par l’armée américaine que des universités et des constructeurs ont commencer à développer des technologies d’automatisation.

Bien sûr des véhicules autonomes peuvent être déployés, et le sont déjà, en zone de conflit ce qui permet de réduire les pertes humaines. Par exemple, les camions de marque TerraMax peuvent conduire sur des terrains très accidentés et rocailleux.

Au niveau des particuliers, nous pouvons supposer qu’à l’avenir les personnes ne possédant pas de permis de conduire pourraient se rediriger vers une voiture totalement autonomes. De même, le véhicule pourrait conduire des enfants à l’école sans qu’un parent ne doive faire le déplacement également.

Un des avantages que les utilisateurs pourraient retirer de la voiture autonome est le gain de productivité potentiel de pouvoir utiliser son attention pour autre chose que la conduite dans une voiture. Ce qui est un plus pour les employés et les patrons par exemple, cela pourrait également réduire leur stress.

Une voiture autonome peut également reconduire chez elle une personne alcoolisée qui autrement aurait été dangereuse au volant.

Ceux qui ont le plus à gagner sont vraisemblablement les personnes en situation de handicap et les personnes âgées, qui auront une mobilité complètement facilitée. Malheureusement, si le prix ne baisse pas progressivement, les véhicules autonomes pourraient rester un gadget réservés au plus fortunés.

Pour les automobilistes, une voiture n’est pas seulement un moyen de transport. Il est aussi une manière de se démarquer, de s’exprimer et de s’affirmer. Les véhicules autonomes devront bien évidemment se plier à ces envies afin d’être attractifs.

On peut néanmoins rester optimiste, sachant que le prix d’une nouvelle technologie diminue avec le temps. Il reste malheureusement un frein à la demande du public, qui sera influencé par le « feedback » des « early adopters », ceux qui achèteront une voiture autonome les premiers et qui se retrouveront donc leaders d’opinions.

Le résultat potentiel sera influencé par la manière dont la voiture autonome est diffusée, Premièrement et avant une éventuelle baisse de prix, elle restera utilisée seulement par un public de niche, et pourrait le rester si les conditions pour une diffusion de masse ne sont pas réunies, telle que l’utilité trouvée par son public.

 

 

Josias Van Droogenbroeck

 

Suite du dossier : http://plateformecollaborative.emu.isfsc.be/2019/03/25/comment-le-public-percoit-il-la-voiture-autonome/#more-2065

 

 

 

Sources:

Inria/ « Véhicules autonomes et connectées, les défis actuels et les voies de recheche »/ Le Chesnay Cedex, France/ 49 pages

Alexia Biglia/ « Analyse prospective sur l’implémentation de la voiture autonome : impact sur l’industrie automobile et le citoyen »/ UCL/ Louvain-la-Neuve/ 86 pages

« Quel est le prix moyen d’une voiture autonome? » / voitureautonome.net/ disponible sur: https://www.voitureautonome.net/combien-ca-coute.html?fbclid=IwAR1Px0cYSoZZGVXgpeEo5iNZvL3BGh9SXrP27rF5cLIPmqoCdPZKLcmu180

Modèle Audi A8/ Audi/ consultable sur: https://www.fr.audi.be/be/web/fr/modeles/a8/a8.html

« Voiture en autonome et transport en commun : l’avenir de la mobilité urbaine? » / les-smartgrids.fr / publié le 4 septembre 2018 / disponible sur : https://les-smartgrids.fr/autonome-transport-commun-avenir-mobilite-urbaine/

« La voiture autonome, un marché de niche ou une vraie révolution? » / Forum vies mobiles / publié le 17 septembre 2018 / disponible sur: http://fr.forumviesmobiles.org/2018/09/17/voiture-autonome-marche-niche-ou-vraie-revolution-12658

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *