Analyse de la campagne marketing  et de la gestion clientèle du jean connecté de spinali Design  

Pour lancer son projet, Spinali Design s’y est pris de différentes façons : dans les différents salons et sur les réseaux sociaux.

 

L’entreprise a présenté son produit au CES 2017, qui est un salon où est exposé toutes sortes de nouvelles technologies. Il était aussi exposé au Denim Première Vision qui est un événement fashion sur le jean. C’est une bonne façon de promouvoir son produit, surtout du côté des professionnels car il y en a beaucoup là-bas. Mais aussi pour les médias qui s’arrachent les exclusivités.

Pour ce qui est des réseaux sociaux, sur Facebook, ils ont commencé par publier une photo où on voit les “employées” vêtues de ces jeans, sans aucune indication sur ce jean.

Ils publient d’autres photos avec de petites phrases et répondent aux commentaires en les renvoyant au site internet pour de plus amples informations. D’ailleurs, ils répondent avec leur compte privé et pas la page ce qui peut être déroutant pour les utilisateurs. Les posts sont au début assez récurrents, un tous les quatre jours pour ensuite être de plus en plus espacés pour n’en publier qu’occasionnellement, pour partager un article sur le sujet.

 

Sur Twitter, ils publient moins. Ils promettent d’ailleurs une sortie pour Noël, parle de leur apparition du CES et de Denim Première Vision. Ils retweetent aussi tout les contenus les concernant.

Sur Instagram, leur compte est privé, du coup nous sommes obligés de nous abonner. C’est déjà un très gros frein pour aller voir ce qu’ils font, surtout pour les utilisateurs qui n’utilisent qu’Instagram.

 

Sur YouTube, ils publient irrégulièrement des vidéos, soit de promotions, soit autour de leurs produits. En général leur titre ne sont pas très clairs. Les vidéos promotionnelles du jean connecté ont fait un bad buzz car selon les commentaires, elle était trop sexiste. Ils ont préféré ignorer que gérer le bad buzz car ils ne répondent pas.

Ils exploitent plusieurs canaux essentiels. Il y a dans tous les cas les façons plus traditionnelles de les contacter : par mail, appel et par courriel.

 

Alizée Katona

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *