Living Tomorrow

 

Soline Verbeyst et Laura Wibaut

La maison du futur

Living tomorrow appelé aussi « la maison du futur » est un lieu à Vilvoorde où on nous montre comment la technologie du futur va avoir un impact sur notre mode de vie.  Ils ont ouvert leur porte en 1955. Living Tomorrow fait des brainstormings sur les innovations possibles, ils analysent et testent leurs idées et créations dans cette maison. Ils entreprennent de façon innovatrice pour faire une différence.

Il y a différents groupes de vision. En collaboration avec des partenaires, ils innovent de nouvelles choses. Les groupes touchent divers thèmes : l’évolution du secteur de soin de santé, le futur de l’agriculture, horeca, …

Les objectifs de Living Tomorrow sont d’informer les clients sur les possibilités de technologies futuristes et de montrer à quoi pourrait ressembler le futur de demain.

  La sortie

Lors de notre sorti, nous étions accompagnés d’un guide qui nous a présenté plusieurs innovations : une salle de bain intelligente, des camions autonomes, des drones secouristes et agriculteurs, l’agriculture et une cuisine intelligente.

Nous avons été accueillis par Zora le robot avec une danse dans un auditoire, ou l’un des guides nous a présenté en quelque mots ce que c’était Living Tomorrow et qu’est-ce qu’ils y faisaient. Il nous a raconté la création du bâtiment et de ses objectifs.

La salle de bain

Lors de notre visite, nous avons été divisés en deux groupes. Nous sommes tous d’abord aller dans la salle de bain. Dans celle-ci il y avait un miroir qui, lorsqu’on se mettait sur la dalle nous donnait des informations comme notre taille, notre poids, notre rythme cardiaque, … Nous voyons notre squelette. Depuis ce miroir, s’il y avait une anomalie quelconque, on pouvait programmer un rendez-vous.

Le drone secouriste

Nous avons vu une vidéo sur un drone secouriste : il s’agissait d’un homme qui faisait un arrêt cardiaque. Ce n’est pas une ambulance qui est venue mais un drone de premier soins. Le temps perdu sur la route est inexistant, il peut atteindre une vitesse de 80 km/h. Le drone est contrôlé par un médecin. Celui-ci a accès à une caméra et un micro pour savoir ce qui se passe et pouvoir donner des indications aux personnes sur place. Ces personnes pourront alors effectuer les premiers soins sur la victime. L’avantage principal est sa rapidité d’intervention qui permettra de sauver de nombreuses vies.

 Agriculture

Grâce à des algues, nous pourrions nous nourrir malgré la surpopulation. Il y aura bientôt trop d’êtres humains sur terre et les ressources premières ce font de plus en plus rare.

Nous avons aussi vu un drone agriculteurs pour surveiller la santé des plantes et éviter les épidémies. Cela permet à l’agriculteur de ne pas avoir à quadriller lui-même tous ses champs, il peut facilement intervenir en cas de maladie et ainsi ne pas perdre toute sa récolte.

L’éclairage

Des lampadaires intelligents ont été mis en place dans la rue où se trouve Living Tomorrow. Il s’agit de lampadaires qui économisent l’énergie et lorsqu’il n’y a aucun mouvement dans la rue, la lumière est plus faible. Malheureusement, les citoyens n’étaient pas très à l’aise avec ça car lorsqu’ils regardaient dehors ils ne voyaient rien et cela leur faisait peur. Ils ont dû alors augmenter la lumière lorsqu’il n’y avait pas de passage pour rassurer les riverains.

Camions autonomes 

Nous avons abordé le thème des camions autonomes, ce sont des camions qui n’auront pas besoin de chauffeur pour être conduit d’un point A à un point B.

La cuisine intelligente 

Grâce à un frigo intelligent qui possède un écran tactile qui permet de savoir ce qu’il y a dedans sans l’ouvrir, nous économisons de l’énergie. Il permet également de nous donner des recettes avec les aliments qui restent dans le frigo. La recette qui peut-être sous forme de vidéo sera transmisse sur le plan de travail. Il nous indique également les aliments qu’il faut rapidement consommer.

Lorsqu’on passe avec nos aliments achetés, l’écran les scanne et les enregistre. Ce qui permet de ne pas uniquement savoir ce qu’il y a dans le frigo mais également dans le reste des armoires. Avec cet écran on peut commander à manger.

Alexa

Alexa est une intelligence artificielle à qui on peut demander divers sujets, comme la météo, des calculs, allumer ou éteindre les lumières, mettre de la musique. Elle est capable d’interagir avec nous et fonctionne par commande vocale. Elle permet de faire des recherches sur internet.  L’enceinte Alexa est disponible sur Amazon.

Les publics cibles de Living Tomorrow sont nombreux. Living Tomorrow s’adresse à tout le monde mais surtout aux entreprises pour les inspirer à créer des nouveautés ou tout simplement pour qu’ils s’adaptent aux tendances du futur. Elle s’adresse également aux écoles, comme la nôtre, aux groupes et aux particuliers.

Lien avec le digital

La maison est entièrement en lien avec le digital, tous les objets sont en grande partie connectés.

Les enjeux éthiques   

Un enjeu éthique que nous avons identifié est lié à la vie privée que nous risquons de perdre. Par exemple, Alexa peut écouter les conversations dans la maison en permanence.  Un autre enjeu concerne l’éducation. Si toutes les informations sont à portée de main, qu’elle sera la place de l’école ?

Que devient l’humain dans tout cela ? Quelle sera la place de l’homme si de nombreux secteurs commencent à être dirigé par des robots ou des intelligences artificielles. Cela ne risquerait-il pas de mener à beaucoup de chômage ?

Un autre enjeu est l’humain en tant que tel qui n’est pas encore prêt à recevoir toutes ces technologies.

Toutes ces nouvelles technologies apportent un sentiment d’excitation. Les technologies qu’on voyait auparavant dans des films de science fiction sont maintenant réels.  

Cela évoque aussi des sentiments plus négatifs comme la peur et l’appréhension et différentes questions comme : vers quel monde allons-nous ?  À quoi ressemblera le monde de demain ? Serons-nous vraiment capables d’accepter ces innovations ?

Les technologies embarquées
Il y a énormément de technologies embarquées comme : 

  • Un drone secouriste/ un drone agriculteur
  • Une cuisine intelligente
  • Un robot humanoïde
  • Alexa
  • Une salle de bains intelligente
  • Les lampadaires

Pistes d’améliorations

Nous avons repéré plusieurs points négatifs lors de notre visite. Le premier est que nous n’avons pas eu la chance d’interagir énormément avec la technologie de la maison, à part dans la salle de bain où il a fallu l’intervention d’un élève. Lors de la visite, nous suivions le guide et nous n’avons pas eu le temps d’interagir avec les éléments. Le temps passé à Living tommorow était trop court, nous n’avons qu’une heure là-bas.

Lien avec BelExpo

Contrairement à BelExpo où nous étions livrés à nous-même, la visite  à Living tommorow était encadrée. BelExpo cherche à résoudre des problèmes d’ordre écologique et Living Tomorrow crée des innovations connectées pour nous faciliter la vie.

Lien avec les cours

Nous pouvons faire le lien avec le cours de plateforme collaborative où nous avons du imaginer une innovation qui aurait lieu dans dix ans.