Le concepteur rédacteur digital

Qu’est-ce qu’un concepteur rédacteur digital?

par Julien Van Shill ,Killian Simon et Imane El Oueriaghli .

Un nom qui en dit long:

Un nom bien trop long pour représenter une profession, mais il en contient d’autres plus simple comme CR ou copywriter.

Le concepteur rédacteur trouve des concepts de campagnes publicitaires ou communicationnelles originales pour des médias ou pour marques. En prenant compte des produits ou services, des supports utilisés et du public visé. Son style de création devient « la marque de fabrique » de l’agence dans lequel il travaille.

Ce métier consiste à créer des campagnes publicitaires ou communicationnelles, il peut travailler dans une agence de publicité ou comme travailleur indépendant, dit aussi Freelancer ou pigiste. Il n’est pas complètement seul, il est accompagné de son binôme: le directeur artistique, qui lui sert d’imager l’idée qu’il devra contextualiser.

Ensemble, ils forment une « team » qu’ils appellent « créatif ».  Avec son coéquipier et le directeur de création, il contrôle et coordonne les mises en page, les polices, les formats de documents et il peut également être présent lors des enregistrements télé, radio, etc…

Il traduit des idées en mots, c’est-à-dire qu’il contextualise des idées en inventant des slogans, tels que « Proximus, infiniment proche. » ou encore « Just do It! », représentant un service ou un produit.

Mais son travail n’est pas simplement trouvé des phrases et de les appliquer, en lisant ces slogans vous ne vous êtes pas empêché d’avoir l’intonation qui va avec. Le copywriter alias la plume, concocte des phrases réfléchies, il pense à l’intonation, le rythme des mots pour que cela puisse être percutant et mémorable.

QUelle est sa mission:

Il conceptualise des compagnes et rédige des slogans ainsi que des textes d’accroche en s’inspirant des idées prédéfinies de la clientèle de service commercial ou du planning stratégique.

Il devra commencer par connaitre la définition du produit ou service à mettre en valeur, du public ciblé et des supports utilisés en travaillant avec le chef de projet ou le directeur clientèle. Une fois qu’il connait son sujet à la perfection et de rédiger le slogan ou le texte d’accroche, il s’allie avec son binôme pour se mettre d’accord sur la visualisation du produit ou du service en question, ils créent plusieurs campagnes afin de montrer différentes versions du projet au directeur de création.

Après sa validation, le copywriter devra adapter ses textes pour les mettre dans un maximum de supports, comme l’affiche publicitaire, la radio, la télévision, la presse pour faire passer la campagne sur une plus grande étendue.

En conclusion, le concepteur rédacteur doit percuter les consommateurs par un message qu’ils devront comprendre facilement et rapidement en créant un contenu simple et clair.

Pour cela, il doit de bonne qualité humaine comme:

  • une bonne créativité
  • Une culture générale
  • Une curiosité d’esprit
  • Une bonne connaissance de la psychologie de vente
  • Une capacité à analyser une synthèse
  • Une Parfaite maitrise des langues
  • Un sens d’humour.
  • Une résistance au stress.

Mais aussi des compétences requises comme une formation issue d’école de commerce ou universitaire avec des notions d’art graphique, d’édition ou formations littéraires. Le copywriter doit être accompagné d’un book de référence afin que l’entreprise prend en compte ses expériences acquises.

Que doit-il faire:
  1. Communiquer avec l’annonceur (directeur clientèle ou chef de projet)
  2. Recueillir les caractéristiques du planning stratégique pour l’axe de campagne.
  3. Comprendre l’idée, le concept, les cibles etc.
  4. Demander des informations au service des études pour obtenir des informations supplémentaires sur le concept.
  5. Collaborer avec les planeurs stratégiques pour la forme d’approche.
  6. Collaborer avec les médiaplanneurs pour savoir quel média sera retenu.
  7. (Se garder informé des tendances de l’actualité du secteur marketing et publicitaires)
  8. Imaginer différents projets et concepts originaux (Brainstorming).
  9. Mettre en forme les idées de projet avec le directeur artistique.
  10. Présenter les différents projets au directeur de création.
  11. Présenter le concept validé au client.
  12. Une fois le projet validé, écrire différents textes publicitaires pour différents supports.
  13. Suivre la réalisation du projet avec le directeur artistique ou de création jusqu’à la fin pour que l’idée soit respectée.
L’évolution du métier:

Pour commencer, le métier concepteur rédacteur évolue sans cesse depuis son existence. Il est bien plus touché depuis le tournant digital, inévitable pour ce dernier. Les concepteurs rédacteurs doivent s’adapter aux nouvelles technologies et aux différents supports médiatiques.

Certains préfèrent évoluer vers d’autres métiers avec une part de réflexion plus stratégique tels que le consulting ou le planning.

D’autres qui persisteront dans ce métier devront élargir leur éventail de connaissances et avoir des bases en marketing ou business, sans oublier devoir s’adapter aux nouvelles plates-formes multimédias et aux formats futurs. Le mass-média ne disparaîtra certainement pas dans les prochaines années et les concepteurs rédacteurs seront fortement recherchés. De plus, les cibles changent constamment de mentalité et de style de vie, ce qu’ils doivent prendre compte aussi.

Définition d’un professionnel du multimédia:

Imane: selon moi, un professionnel du multimédia doit avoir de bons réflexes, il doit s’adapter et réagir de manière rapide au client. Avec tous les supports multimédias à porter de main, il accède à de meilleurs conditions pour un travail optimal.

Killian: pour moi un métier dans le multimédia est un métier où on doit être très connecté au niveau technologique et être capable d’utiliser toutes sortes de supports de contenu différents. Par exemple, du contenu audio, visuel, écrit et vidéo.

Julien:  un professionnel du multimédia est quelqu’un qui a de grandes connaissances en nouvelles technologies et innovation. Il est amené à travailler sur différents supports numériques et enrichit l’expérience utilisateur des clients.

Interviews:

Nous avons interviewé Mr. Yves Cwajgenbaum, 45 ans, de l’entreprise J. Walter Johnson pour obtenir des informations sur son métier de concepteur rédacteur. Accueillis dans des bureaux modernes, nous avons pu en apprendre plus sur sa profession qu’il pratique depuis plus de 15 ans. Cet homme d’expérience a travaillé dans 6 autres entreprises et son travail est devenu sa passion.

Comment décrire votre métier ?

Le rôle d’un concepteur rédacteur est de formuler toutes les idées et intention du client en mot d’une façon courte mais intrigante.

Quel est l’objectif de votre métier ?

L’objectif est simple. Vendre le produit du client. L’important est de présenter le bien de la meilleure façon possible, mais surtout que l’idée du client soit respectée. Le message derrière est primordial pour tous les types de concepts.

Que devez-vous faire pour réaliser vos différentes tâches ?

Le client pour commencer ne parlera pas directement au concepteur rédacteur mais plutôt par le stratège qui lui saura le positionner sur le marché. Vu que le client déborde souvent d’idées et d’envies, le stratège s’occupera de filtrer les informations et de lui expliquer les tendances du marché et des concurrents.

Quelles sont pour vous les connaissances requises pour exercer ce métier ?

Il est bien sûr très important de maitriser la langue. Un concepteur ne peut pas se permettre d’être déconnecté du monde, il doit avoir de la culture dans plein de domaines différents.

D’après mon expérience, les connaissances du métier s’apprennent beaucoup sur le terrain. Bien sûr une formation est nécessaire mais c’est un métier qu’il faut apprendre sur le tas.

Quelles sont pour vous les qualités humaines requises pour exercer ce métier ?

Il faut impérativement savoir se mettre dans la peau du client, mais pas seulement ! Du client et des gens auquel le concept est destiné. Nous sommes très jongleurs et pouvons toucher à tous les types de sujets : alcool, assurance, voitures etc. Et il faut aimer les gens. Les comprendre et savoir travailler avec eux, car la plupart du travail se fait en équipe. Lors des brainstormings, il est très important de savoir se lâcher, ne pas avoir peur de dire une bêtise, en soi une idée reste une idée. Je fais l’effort de connaitre mes collègues et surtout mon binôme (directeur artistique) en dehors du travail, car il est important d’être à l’aise avec eux, surtout lors des argumentations ou il faut être franc mais professionnel pour l’objectif commun.

Quelles sont les évolutions que vous pensez possibles pour vous dans votre entreprise et pour ce métier de manière plus globale ?

Le métier a déjà beaucoup changé depuis l’ère du digital. La masse-média va rester sans aucun doute, donc il faudra savoir s’adapter aux formats et supports futurs. Les gens évoluent aussi et auront d’autres attentes, il faudra utiliser d’autres approches. Pour ma part, la suite logique après être concepteur rédacteur est de devenir directeur de création.

deuxième interview:

Alain De Bouyalsky, il travaille en marketing commercial dans dernière heure et la DH radio depuis une vingtaine d’années. Il a donc beaucoup d’expérience concernant le métier de concepteur rédacteur comme il l’explique bien ci-dessous:
https://soundcloud.com/user-945634926/interview-dun-concepteur-redacteur/s-6EfDf

sources:

http://www.agrion.org/images_bn/1505.jpg

https://www.techno-science.net/definition/4834.html

https://www.elaee.com/fiches-metiers/fiche-metier-concepteur-redacteur

https://moxyone.be/over-ons/

https://www.youtube.com/watch?v=Hu4xKSnlaLs&t=69s

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *