Creative Lab : Sortie BrailleTech

Le salon BrailleTech 2018

BrailleTech

Le BrailleTech est un salon d’aides techniques visuels organisé par la Ligue braille. Elle a lieu à Saint-Gilles (rue d’Angleterre n°57).

Il s’agit d’un Salon dont l’une de ses missions est d’offrir l’opportunité au public d’entrer dans le quotidien des personnes ayant des déficiences visuelles.

Pourquoi ? Afin de les familiariser avec leur condition et d’en apprendre plus sur les matériaux mis à disposition. Comme des téléphones adaptés, des vidéo-loupes, des loupes optiques, des barrettes braille, des synthèses vocales, des logiciels d’agrandissement, et bien d’autres choses…  

 

Ces nouveautés sont décisives en termes d’aides car elles facilitent énormément certaines tâches des personnes malvoyantes autant à la maison qu’à l’école ou tout simplement au travail.

Ces outils assurent l’autonomie aux personnes ayant des troubles visuels et garantissent l’accès à l’information et à la communication grâce à l’utilisation de l’informatique mais également du digital. 

Que propose le salon BrailleTech ?

L’événement « BrailleTech » présente une série d’outils digitales et technologiques permettant d’aider les personnes avec des déficiences visuelles.  

Des stands ont été établis dans le but de promouvoir certains produits, pour la plupart pas encore disponible ou en tout cas très peu sur le marché. Les représentants des marques exposées dans le salon présentaient des produits de manière assez complète et explicatif. 

Concurrents de l’événement :

Nous n’avons pas remarqué de concurrents extérieurs au salon, cependant le salon expose des marques qui sont toutes concurrentes entre elles.  

Pourquoi la BrailleTech ?

En cherchant des expositions digitales, nous sommes tombés sur le salon « BrailleTech ». Lors de nos recherches nous nous sommes rendu compte que l’exposition nous offrait une nouvelle perspective sur les difficultés qu’ont les personnes ayant des déficiences visuelles qui nous étaient encore inconnus.  

Les publics cibles

Les personnes ayant des déficiences visuelles, les malvoyants, les non-voyant et les personnes accompagnantes. Le public cible le plus important est celui qui regroupait la majorité des invités, étant les personnes ayant des déficiences visuelles. Les activités proposées et les produits vendus visaient ce public.  

 

Description de l’activité : 

Loupe électronique portable ‘Connect 12’ par VanLent Systems :

Connect 12

 

Le Connect 12 est une tablette loupe portable ayant de multiples fonctions et adapté pour toutes âges allant des ainés actifs, professionnels, universitaires jusqu’aux enfants de primaires.


Sa fonction la plus importante étant d’être un agrandisseur électronique d’une facilité d’utilisation inégalée sur le marché des malvoyants. Avec 7 différentes fonctions + un accès internet, la tablette propose : 

  • Une calculatrice.

 

  • Une bibliothèque ou stocker ses livres.

 

  • Une loupe qui permet d’agrandir n’importe quel document, il suffit de passer la feuille du document sur le plan de la tablette, le document s’affiche directement sur la tablette et s’agrandit selon la volonté de la personne.

 

  • Une fonction Lire ; le texte est lu par la tablette, plusieurs vitesses de lecture sont proposées.

 

  • Une galerie pour tous les documents besoin.

 

  • Des paramètres.

 

  • Un menu aide.  

Le stand Van Lent Systems présentait sa gamme de produit de loupes d’écran où une utilisation de chaque produit était encouragée, déficiences visuelles ou non, le présentateur prend le temps d’expliquer au mieux ce qu’ils vendent.  

Ci dessous: Explications du produit par le vendeur 

Cet appareil a de multiples fonctions très intéressantes. C’est un appareil complet pour les personnes qui ont des déficiences visuelles, des enfants jusqu’aux personnes âgées.

Il sert à la fois de tablette et de compagnon indispensable pour la vie d’étudiant et même de petit écolier.   

Nous avions conscience que les personnes malvoyantes encouraient des difficultés dans leur quotidien mais nous ne connaissions pas les solutions possibles.  

Après la visite du salon, nous nous sommes rendu compte que la technologie critiquée par certains pouvait avoir un impact très positif sur la vie des gens. Notamment des personnes avec des déficiences visuelles car grâce à la technologie les différentes tâches qu’ils doivent effectuer au quotidien est nettement améliorées. Ce qui leur permet d’avoir un cadre de vie meilleur et de pouvoir contribuer de manière plus autonome à la société.   

Se mettre à la place d’une certaine manière dans la vie d’autrui comme nous l’avons fait avec Braille Tech nous fait apprécier davantage ce que l’on possède au quotidien. 

En quoi cela se rapporte au digital ?

Cela se rapporte au digital tout simplement car le Salon expose des outils où l’information et la communication sont liés l’un et l’autre grâce aux prouesses et à l’avancé de l’informatique.

Des objets de communication sont nées afin de pouvoir solliciter une aide aux personnes possédant des déficiences visuelles. De cette façon, le digital aide ces personnes en leur prodiguant un support matériel digital avec lequel ils peuvent entrer en interaction.

Par exemple en leur montrant un ensemble de photos/d’images, d’enregistrements audios/sons, de caractères, des phrases, des chiffres, etc…  

Enjeux éthiques et déontologiques :

Bien qu’ayant des aides mises à disposition pour les personnes n’ayant pas les ressources financières suffisantes pour se procurer ces produits, le cout reste trop exorbitant pour la majorité.  

Quelles sont les technologies embarquées ?  

1. La synthèse vocale et la barrette braille : 

Au salon BrailleTech nous avons retrouvé plusieurs technologies qui peuvent solliciter une aide aux personnes ayant des déficiences visuelles ou étant non-voyants tel que la synthèse vocale qui traduit de manière audibles les données qui sont à l’écran de l’ordinateur via un haut-parleur. C’est une technologie faite pour les personnes aveugles et malvoyantes.

On y retrouve aussi la barrette braille, c’est une sorte de clavier pour ordinateur en braille. Ce clavier sert à vérifier et corriger l’orthographe si nécessaire.

Au-dessus de la barrette braille se trouve des claviers avec les lettres agrandit qui facilite l’usage de l’ordinateur pour les personnes malvoyantes.

Les objets et logiciels sont complémentaires, on les rajoute simplement à un ordinateur classique.

Cela fonctionne de manière très simplifiée : Disons qu’une personne aveugle souhaite rédiger un texte sur son ordinateur. Grâce à la synthèse vocale elle pourra réciter oralement ce qu’elle souhaite écrire. Puis, cela apparaît sur l’écran.

Vient alors la barrette braille qui servira d’outil pour vérifier si le texte a bien été traduit et si ce n’est pas le cas corriger les fautes faites par la synthèse vocale.  

 

 2. La machine à lire « EasyReader » : 

La machine à lire est également une technologie qui permet de lire n’importe quel document en plusieurs langues. Il suffit de poser le document dans la machine pour qu’il le lise. C’est un appareil tellement simple à utiliser que même les personnes non-voyantes peuvent l’utiliser.  

 

 

3. Lunettes vocales :    

Lunettes vocales

A côté de ça nous avons aussi pu apercevoir ce qu’on appelle des lunettes vocales.

C’est un petit appareil avec une caméra qui s’accroche aux lunettes et qui permet de lire des textes à haute voix via un haut-parleur intégrer dans les lunettes.

La lecture commence dès que vous pointez du doigt n’importe quel texte. Ces lunettes vocales sont également dotées de la reconnaissance faciale. Vous pouvez « enregistrer » des visages et lorsque vous les verrez l’appareil les reconnaîtra et vous dira leurs noms. Il peut aussi enregistrer des produits. 

 

 4. La vidéo-loupe parlante intelligente : 

Vidéo-loupe parlante

La vidéo-loupe parlante sert à lire les documents à voix haute ou à retransmettre le texte qui sera agrandi sur l’écran pour pouvoir le lire.

En utilisant la petite manette on peut régler la taille du texte. Également la couleur de l’arrière-plan car la lecture sur un fond blanc a tendance à fatiguer les yeux rapidement et switcher de lecture normale à la fonction lecture à voix haute.  

L’écran est tactile, on peut donc effectuer toutes les fonctions en appuyant sur les touches à l’écran. C‘est pratique si on ne souhaite pas utiliser la manette.

Après avoir terminé, il suffit simplement de retourner la manette en la déposant dans le petit espace approprié pour éteindre l’appareil.  

 

Pistes d’améliorations pour le salon BrailleTech 

Pas d’amélioration. L’événement est très bien géré, que ce soit pour les malvoyants ou les accompagnants, tout le monde est pris en charge et à droit à une visite entière de l’événement.  

Quelles sont les différences que je relève par rapport à l’expérience à BelExpo ?

Pour le salon Braille Tech contrairement à Belexpo, il n’offrait aucune expérience interactive ni de guides.  

Quel lien fait-on avec nos cours ? Pourquoi ?

Le salon BrailleTech, étant axé sur la technologie pour les personnes aveugles et mal-voyantes reliaient plusieurs de nos cours. Dans notre branche la technologie est une partie intégrante de notre cursus.

De plus, nous faisons le lien avec le cours de plateforme collaborative. Quel est le lien? Il s’agit l’innovation car les personnes mal-voyantes et aveugles ne pourraient pas être assez autonome. Pourquoi?  Puisque sans la technologie de ces appareils pour les assister au quotidien cela serait compliqué.

Ensuite, de la même manière que dans le cadre de notre travail pour le cours Plateforme Collaborative. Nous devons penser à une innovation qui pourrait voir le jour dans 10 ans. Il y a des années des personnes ont fait la même chose en pensant à des appareils qui pourraient changer la vie de ces personnes.   

Jusqu’à en arriver à aujourd’hui ou nous apercevons des appareils tel que ceux présentés à la BrailleTech avec lesquels des personnes aveugles et mal-voyantes ont la possibilité d’être autonomes.

Ceci dans de diverses manières et voir qu’à l’heure actuelle une personne aveugle puisse écrire un mail seul sur un ordinateur grâce à un clavier spécifique est pour nous formidable. Ceci est donc une innovation et qui aide énormément de personnes dans ce secteur.  

 

Quels liens faisons-nous avec nos autres visite ?

Nous ne faisons aucun lien car le salon BrailleTech ne ressemblait en rien aux autres visites. Les technologies présentées n’étaient pas des installations artistiques mais bien des produits vendus. 

  

 

 Auteurs: Francisco Roberto, Porco Charlotte, Msimar Chirine 

 

 

 

 

Source :

BRUXELLES DIGITAL WEEK 2018. BRAILLETECH 2018 [en ligne].
18 octobre 2018. Disponible sur :  http://www.brusselsdigitalweek.be/event-uk-86 (consulté le 12 décembre 2018)

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *